Madame Talk

Madame Talk x Thérèse

March 15, 2021 Madame Rap Season 1 Episode 7
Madame Talk
Madame Talk x Thérèse
Chapters
Madame Talk
Madame Talk x Thérèse
Mar 15, 2021 Season 1 Episode 7
Madame Rap

Musicienne, styliste et activiste, Thérèse rappe et chante en français, en anglais et en chinois. D’origine sino-lao-vietnamienne, elle grandit dans le Val-de-Marne et en Seine-Saint-Denis, puis vit entre Lyon, Barcelone, Pékin et Munich pendant ses études, avant de s’installer à Paris.

En septembre 2020, elle sort le morceau T.O.X.I.C, qui évoque les relations toxiques et la nécessité de se libérer de leur emprise. Deux mois plus tard, avec le titre Chinoise ?, elle dénonce le racisme ordinaire et la fétichisation des personnes asiatiques. 

Aujourd’hui, alors qu’elle vient tout juste de fêter ses 35 ans, l’artiste dévoile son premier EP intitulé "Rêvalité". Ce projet de 7 titres, composé pendant le confinement, mêle des sonorités hip hop, pop et électro avec des textes à la fois sombres et lumineux, introspectifs mais universels.

Thérèse nous parle de ses contradictions, de son rapport viscéral à l’écriture et de sa vision ambivalente des réseaux sociaux. Elle aborde également le manque de représentativité des femmes asiatiques dans notre société ainsi que sa volonté de recréer du commun et du vivre ensemble. 

Show Notes

Musicienne, styliste et activiste, Thérèse rappe et chante en français, en anglais et en chinois. D’origine sino-lao-vietnamienne, elle grandit dans le Val-de-Marne et en Seine-Saint-Denis, puis vit entre Lyon, Barcelone, Pékin et Munich pendant ses études, avant de s’installer à Paris.

En septembre 2020, elle sort le morceau T.O.X.I.C, qui évoque les relations toxiques et la nécessité de se libérer de leur emprise. Deux mois plus tard, avec le titre Chinoise ?, elle dénonce le racisme ordinaire et la fétichisation des personnes asiatiques. 

Aujourd’hui, alors qu’elle vient tout juste de fêter ses 35 ans, l’artiste dévoile son premier EP intitulé "Rêvalité". Ce projet de 7 titres, composé pendant le confinement, mêle des sonorités hip hop, pop et électro avec des textes à la fois sombres et lumineux, introspectifs mais universels.

Thérèse nous parle de ses contradictions, de son rapport viscéral à l’écriture et de sa vision ambivalente des réseaux sociaux. Elle aborde également le manque de représentativité des femmes asiatiques dans notre société ainsi que sa volonté de recréer du commun et du vivre ensemble.